Amoureux de la montagne et sportif émérite, le moniteur de ski évolue dans un cadre de rêve et transmet sa passion aux vacanciers débutants comme experts. Mais il doit composer avec la concurrence et le caractère saisonnier de son activité.

  • Salaire débutant
    2250€ brut

Témoignage

Lire la transcription

En quoi consiste ce métier ?

Le moniteur de ski accompagne les amateurs de glisse sur les pistes. Skieurs débutants ou confirmés, fondeurs, snowboarders : le moniteur s'adapte. Il choisit les pistes et organise les cours en fonction du niveau des élèves, de leurs attentes : initiation et découverte de l'environnement, perfectionnement techniques... Il élabore une progression individualisée, transmet les règles de conduite et souligne les dangers de la montagne. La quasi-totalité des moniteurs travaillent à leur compte, regroupés au sein d'écoles de ski. Certains sont salariés d'organismes de tourisme (UCPA, Club Med) ou d'un service d'État. Recherchés pendant les 3 à 5 mois d'enneigement, la plupart ont une seconde activité le reste du temps. Seul le DE (diplôme d'État) donne le titre de moniteur national dans la spécialité ski alpin ou ski nordique de fond.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans pour préparer le DE de ski-moniteur national spécialité ski alpin ou ski nordique de fond.