Lucide et exigeant, l'entraîneur sportif n'a qu'un objectif : amener un athlète ou une équipe à son meilleur niveau. Qu'il travaille dans un club local ou à un niveau plus élevé, ce technicien du sport est aussi un fin pédagogue, proche des joueurs.

En quoi consiste ce métier ?

Amener au meilleur niveau les sportifs motivés, telle est la mission de l'entraîneur sportif, qu'il travaille auprès d'un athlète de haut niveau ou d'une équipe. Excellent technicien dans une discipline qu'il a souvent lui-même pratiquée, l'entraîneur est d'abord un bon pédagogue. Il élabore un programme d'entrainements basé sur des exercices personnalisés, en s'appuyant sur l'analyse des résultats obtenus et sur l'observation des sportifs. Footballeur évoluant sur le terrain, judoka sur le tatami ou sprinter sur piste, il repère les fautes techniques et tactiques, les mauvais gestes, la fatigue et le découragement. Au sein d'un club de plus ou moins grande envergure ou d'une fédération sportive, l'entraîneur peut être porté en triomphe en cas de victoire, décrié lors d'une défaite. Force de caractère et esprit d'équipe sont indispensables.

Les formations et les diplômes

Après le bac

De 9 à 18 mois de formation en moyenne pour préparer le DEJEPS, perfectionnement sportif, éventuellement complété par un DESJEPS spécialité performance sportive (9 à 18 mois de formation).

3 ans pour obtenir la licence Staps spécialité entraînement sportif.

5 ans pour préparer un master STAPS spécialisé en entraînement.