Cavalier émérite et animateur, l'accompagnateur de tourisme (ATE) équestre transmet sa passion de la nature à des cavaliers amateurs, le temps d'une sortie, qu'elle soit de quelques heures ou de quelques jours. Il adapte le parcours au groupe et prépare les étapes avec soin.

  • Salaire débutant
    1553€ brut

Témoignage

Lire la transcription

En quoi consiste ce métier ?

Bon cavalier, guide, mais aussi animateur, l'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) a plusieurs cordes à son arc. Il conduit des randonnées à cheval sur des itinéraires identifiés pendant quelques heures ou plusieurs jours. Garant de la sécurité des cavaliers, il adapte les montures et les étapes au profil de ses clients (âge, condition physique, aptitudes). Avant de partir, il prépare les chevaux et le matériel approprié, repère les parcours et assure les soins aux montures. Il fait découvrir les régions traversées sous tous leurs aspects : naturel, culturel, économique... Le métier se développe et s'exerce surtout d'avril à septembre, dans un centre équestre ou de loisirs.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

CQP animateur soigneur assistant, mention tourisme équestre.

Après le bac

6 à 18 mois pour obtenir le titre d'accompagnateur de tourisme équestre de la FFE (Fédération française d'équitation).

12 à 18 mois pour le BPJEPS activités équestres.

CQP organisateur de randonnées équestres.