Portrait de Stephen Chipaux.

Stephen Chipaux

Gestionnaire de parc informatique à l'Oncopole
Publié le 30/04/2019 / Réalisé en partenariat
Après plusieurs petits boulots, Stephen a décidé de se reconvertir dans l'informatique. Grâce à son stage de fin de formation à l'Académie européenne d'excellence numérique, il a trouvé un emploi qui lui permet d'exercer son nouveau métier dans le secteur hospitalier, porteur de sens pour lui.

Fiche métier

Gestionnaire de parc informatique

Formation : à bac + 2, BTS ou DUT en systèmes informatiques, réseaux et télécommunications ; à bac + 3, LP en administration et sécurité des systèmes et des réseaux, ou en télécommunications ; à bac + 5, master méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises ou réseaux et télécommunications, école d'ingénieurs avec une spécialité en informatique. Sans prérequis académiques avec une formation labellisée GEN.

Qualités : écoute, esprit d'équipe, réactivité.

Salaire : entre 1 900 et 2 500 € brut/mois en début de carrière.

Portrait de Stephen Chipaux.

Au sein d'une équipe de 15 personnes composant le service informatique de l'Oncopole de Toulouse, nous sommes deux pour gérer 1 500 postes de travail. En tant que gestionnaire du parc, je vérifie si toutes les machines sont encore sous garantie, je prépare leurs remplacements, je travaille à l'amélioration du service pour les utilisateurs, je veille à la sécurité des données, etc.

Ça, c'est lorsqu'il n'y a pas d'incidents car, avant toute chose, je dois répondre aux demandes des utilisateurs qui ont un problème avec leur ordinateur. Dans la santé encore moins qu'ailleurs, on ne peut pas se permettre de panne informatique, nous devons donc être très réactifs. J'aime ce travail de résolution de problème et la variété des interlocuteurs car, selon la demande, je peux me tourner par exemple vers un technicien ou un expert système. Parfois, je me déplace auprès de l'utilisateur et je lui explique comment se débrouiller pour que son problème ne se reproduise plus.

Le fait de travailler dans un centre de santé me donne l'impression d'être vraiment utile. Selon les périodes, je peux traiter 5 à 10 incidents par jour et, dans tous les cas, je dois consigner mon intervention. J'aime le contact avec les utilisateurs et la gestion de projets à plus long terme, comme un changement de logiciel qu'il faut ensuite déployer sur 1 500 machines !

Mon parcours

En licence d'anglais, je ne voyais pas de débouchés qui m'intéressaient, alors j'ai arrêté. J'ai enchaîné plusieurs jobs et, en côtoyant un informaticien, j'ai eu envie de me reconvertir. J'ai donc suivi une formation d'administrateur systèmes et réseaux à l'Académie européenne d'excellence numérique* et, à la suite de mon stage à l'Oncopole, j'ai été embauché.

* Formation labellisée Grande École du Numérique.
Fiche métier

Gestionnaire de parc informatique

Formation : à bac + 2, BTS ou DUT en systèmes informatiques, réseaux et télécommunications ; à bac + 3, LP en administration et sécurité des systèmes et des réseaux, ou en télécommunications ; à bac + 5, master méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises ou réseaux et télécommunications, école d'ingénieurs avec une spécialité en informatique. Sans prérequis académiques avec une formation labellisée GEN.

Qualités : écoute, esprit d'équipe, réactivité.

Salaire : entre 1 900 et 2 500 € brut/mois en début de carrière.