Portrait de Marguerite Géhin, se tenant debout sur une pile de troncs coupés dans la forêt.

Marguerite Géhin

Commise forestière chez Oriel scierie
Publié le 31/10/2017 / Réalisé en partenariat
Après des débuts en menuiserie, Marguerite a réussi à intégrer le domaine de l'exploitation forestière, qui la passionne. À l'occasion d'un départ en retraite, son employeur a décidé de lui faire confiance sur un poste où les femmes sont encore peu nombreuses.

Fiche métier

Commis/e forestier/ère

Formation : BTSA gestion forestière, BTSA technico-commercial spécialité produits de la filière forêt-bois, licence professionnelle dans les domaines bois et commerce.

Qualités : anticipation, mobilité, sang-froid.

Portrait de Marguerite Géhin, se tenant debout sur une pile de troncs coupés dans la forêt.

Mon travail consiste à gérer l'approvisionnement en bois de la scierie. Cela commence bien en amont, avec l'estimation des bois sur pied en forêt, ou déjà coupés et entreposés en bord de route. Les bois sont toujours vendus en salle d'enchères où je me rends en tentant de proposer le meilleur prix. C'est une pression assez importante car il faut s'adapter au prix du marché tout en s'assurant d'obtenir un minimum de volume d'achats pour alimenter la scierie ! Lorsqu'un lot est acquis, on a un an pour le couper. Je dois anticiper en fonction des besoins de l'atelier. Je négocie la coupe avec les bûcherons et les débardeurs, et je me rends sur place pour vérifier le travail.

Je suis tout le temps dehors, en déplacement sur le quart nord-est de la France. Je ne passe au bureau que le matin ou le soir. Je fais régulièrement le point avec le responsable de production qui m'indique ses besoins et je m'organise pour qu'il ait le bois nécessaire. J'appelle les transporteurs le soir pour voir lequel peut aller chercher nos bois stockés en bord de route. Chaque jour, 4 à 6 camions livrent à la scierie quelques 300 m3 de bois ! Je surveille l'état des stocks au jour le jour pour ne pas risquer de bloquer la production. Je jongle entre les bois à acheter, ceux à couper et ceux prêts à être livrés.

Mon parcours

J'ai fait un BEP bois option menuiserie-agencement*, un bac pro productique bois** et un BTSA gestion forestière en alternance. J'ai commencé à travailler en intérim en menuiserie, puis la scierie Oriel m'a embauchée à l'administration des achats forestiers jusqu'à ce que le poste de commis forestier se libère.

* Devenu une certification intermédiaire du bac pro technicien menuisier-agenceur.** Devenu le bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés.
Fiche métier

Commis/e forestier/ère

Formation : BTSA gestion forestière, BTSA technico-commercial spécialité produits de la filière forêt-bois, licence professionnelle dans les domaines bois et commerce.

Qualités : anticipation, mobilité, sang-froid.