Retour aux 5 étapes
< Retour à la page précédente
Retour aux 5 étapes

Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Mode

Les formations pour exercer dans la mode

Publication : 3 octobre 2019
Plusieurs filières de formations permettent l'accès aux métiers de la mode et des industries textiles : CAP, bac professionnel, BMA, BTS, DN MADE, DSAA, diplômes d'écoles d'ingénieurs, masters... Elles couvrent des savoir-faire très divers : création, artisanat d'art, design, fabrication, recherche et innovation.

Du CAP au DN MADE pour les profils créatifs

Les créatifs devront miser sur des formations sélectives afin d’acquérir les savoir-faire propres à l’artisanat d’art (brodeur, tailleur, modiste…) : le CAP (certificat d’aptitude professionnel) et le BMA (brevet des métiers d’art).

Certains DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design) dispensent une formation, à bac + 3, dans plusieurs spécialités (art du bijou et du joyau; restauration de mobilier; ébénisterie, etc).

Pour se former au stylisme , il faut désormais préparer un DN MADE mention mode, proposé dans 11 établissements (dont l'Esaa Duperré à Paris et le Lycée La Martinière Diderot, à Lyon). Ce nouveau diplôme en 3 ans après le bac dispense une solide formation, avec un large choix de parcours, propres à chaque établissement. Quelques exemples : savoir-faire, luxe et innovation; design vêtements-accessoires...

Licence professionnelle ou DN MADE peuvent être complétés par un DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués) design en 2 ans. De nombreuses écoles, pour la plupart privées, proposent des formations en stylisme, éventuellement couplées avec du modélisme. Pour se former au design textile, 2 voies sont possibles, les écoles des beaux-arts (à Mulhouse et Lyon) et l’ Ensci (École nationale supérieure de création industrielle).

Du bac pro au bac + 5 pour les autres profils

On peut accéder aux métiers de la fabrication, avec un bac professionnel (métiers du cuir options chaussure, maroquinerie ou sellerie garnissage ou métiers de la mode - vêtements). Une poursuite d’études en BTS favorise l’accès à l’emploi. Notamment pour les agents techniques de bureaux d’études ou de méthode et les techniciens produits qui accèdent au métier après un BTS métiers de la mode, options chaussure et maroquinerie ou vêtement, ou le BTS innovation textile, option A structures ou option B traitements.

Certaines spécialités (chimie, mécanique, gestion de production…) permettent de travailler dans l’industrie du prêt à porter. Pour les fonctions R & D (recherche et développement), les diplômes d’ingénieurs spécialisés dans le textile (bac + 5) ont la cote. Citons ceux de l' ENSAIT à Roubaix (École nationale supérieure des arts et industries textiles) ou de l' ITECH (Institut textile et chimique de Lyon).

Du côté des spécialités tertiaires, l’université, les écoles de commerce et quelques écoles de mode proposent des formations de niveau bac + 5 pour les fonctions management et marketing, ou encore achats et logistique. Un niveau bac + 2 est souvent préféré au bac pro pour les emplois dans la vente, la distribution ou le merchandisage visuel.

 

Témoignages d'étudiants et d'étudiantes